Lise Vachon
 
logo_back2.jpg
 Accueil > Biographie
 

Biographie

"Envoûtante, planante, ou freakante, Lise se lâche complètement lousse. Ses transes vocales sont dignes d'un doux exorcisme." (La Presse, Montréal)

Après l'école de musique à Montréal, Lise signe très tôt un contrat sur étiquette Capitol puis Polygram et enregistre en duo: Luc et Lise Cousineau, Les Alexandrins. Ils connaissent beaucoup de succès sur les palmares de la chanson, font des tournées au Canada, quelques visites en France et au Brésil au Festival International de la chanson populaire de Rio de Janeiro.

Lise fait partie intégrante de la formation Ville Emard Blues Band et enchante avec son Yama Nekh, traditionnel sénégalais rapporté d'un voyage d'explorations musicales au Sénégal et au Mali. Elle forme alors le groupe Toubabou, petit ensemble jazz/rock experimental qui fait un tabac au concert de clôture de la Francofête à Québec sur les Plaines d'Abraham. Afin de développer son projet d'échanges musicaux entre musiciens canadiens et musiciens de l'Afrique de l'Ouest, le Ministère des Affaires Culturelles lui octroie une bourse. Elle continue ce projet et de là, Lise passe un moment à écrire, co-produire et enregistrer son disque "Moi". Elle expérimente à la Nouvelle Orléans, étudie, chante la musique actuelle des compositeurs Dinos Constantinides, Stephen Dankner, Sanford Hinderlie, John Bauer. A New York depuis 20 ans, Lise chante à la Mama, au Knitting Factory, à Roulette, au Dance Theater Workshop, au Bowery Poetry Club, et au Cornelia Street Café. A Philadelphie, elle donne des prestations au Sedgwick Theater et au Fringe Festival.

Dans le passé le Ministère des Affaires Culturelles lui a octroyé une bourse pour développer et organiser son projet d'échanges musicaux entre musiciens canadiens et musiciens de l'Afrique de l'Ouest.

Récemment Lise a retrouvé plusieurs collègues du VEBB pour un concert au Festival de la ville de Québec télévisé par Radio-Canada dans tout le pays. "...une Lise Cousineau bien en voix" (Le Soleil).

Lise enregistre Vocalise à New York, produit par Vito Ricci; on y trouve ce dernier à la guitare et à plusieurs compositions, Rashied Ali aux percussions, Byard Lancaster aux vents, Peter Zummo au trombone, Blue gene Tyranny au piano. Jazz Review.com en dit: "Every track on this disk celebrates an array of ethno-sounds"

En concert à N.Y.C. "The Cicada Journal", "The Yuko's Cycle", "The Postcards" et "Lise Vachon en aventure" à Roulette. "Forge" avec la compagnie de danse Neo-Labos: "...live, breathy, beautiful singing provided the rich ambiance" (lgny Arts)

 
 

Lise Vachon © 2006-2012 - Contact